Décisions / clarifications de la FPH hôpital

Les décisions de la FPH hôpital concernant l'interprétation des dispositions des programmes de formation postgrade et continue sont énumérées ci-après. Dans le cadre de la future révision des programmes concernés.

Sujet Formation postgrade Concerne Date
Définition du terme « Revue de traitement sur dossier »

Pharmacie clinique

Principalement formateur, pour la planification de la formation

Avril 2018
Lien/ancre

Définition du terme Infovigilance Pharmacie hospitalière Catalogue des objectifs de formation

Avril 2018

Lien/ancre

Au minimum 100 heures académiques de formation structuréereconnues par la FPH Hôpital Pharmacie clinique  Principalement formateur pour la planification de la formation 

Oct 2018

Lien/ancre

Nouvelle forme de l‘examen écrit de la formation postgrade en pharmacie hospitalière Pharmacie hospitalière Candidat-es

Oct 2018

Lien/ancre

Inscription à la formation de spécialiste en pharmacie hospitalière et à la formation complémentaire FPH en pharmacie clinique Pharmacie hospitalière et clinique Formateur / Candidat-es

Déc 2021
Lien/ancre

Travail de diplôme de la formation de pharmacien spécialiste en pharmacie hospitalière sous forme de publication Pharmacie hospitalière Formateur / Candidat-es Déc 2021
Lien/ancre
Travail de diplôme de la formation de pharmacien spécialiste en pharmacie hospitalière sous forme de projet Pharmacie hospitalière Formateur / Candidat-es

Déc 2021
Lien/ancre

Reconnaissance des manifestations de formation continue reconnues par la FPH Officine Pharmacie hospitalière et clinique Porteurs de titre/de certificat Déc 2021
Lien/ancre

Définition du terme « revue de traitement sur dossier »

Lors de la réunion des formateurs en pharmacie clinique en 2017, la définition de « revue de traitement sur dossier » a été discutée. Selon le programme, il s'agit d’une discussion « en présence d’au moins un médecin et en principe une infirmière, mais sans la présence du patient ». Certains collègues ont signalé qu’ils procèdent à cet examen sans contact direct avec le médecin. Après clarification avec le service juridique, il ressort que cette définition ne peut être interprétée que de la manière suivante.

Le contact personnel/direct avec le médecin est obligatoire pour une revue du traitement médicamenteux (une transmission écrite ne suffit pas) pour être considéré comme « revue de traitement sur dossier ». La FPH hôpital a donc décidé d’en rester à la formulation actuelle du programme.

Si la revue du traitement médicamenteux est faite généralement sans contact direct avec un médecin dans un hôpital, des visites interdisciplinaires peuvent être effectuées en remplacement pour obtenir un total de 100-125 visites. Le temps consacré pour la revue des traitements médicamenteux sans présence d’un médecin peut être additionné au temps consacré pour des « activités cliniques »


Définition du terme infovigilance dans le cadre du programme de formation postgrade de pharmacie hospitalière

Dans le cadre du programme de formation postgrade en pharmacie hospitalière, l’infovigilance est répertoriée dans le contexte de la gestion du risque dans le domaine de compétence A, dans le catalogue des objectifs de formation comme point 4.3. conjointement avec les vigilances exigées par les autorités (4.2. Pharmacovigilance, hémovigilance et 4.4. Matériovigilance). Lors de l'inspection de divers établissements de formation, la FPH hôpital a constaté que sous le terme infovigilance différents éléments sont sous-entendus. Aucune définition de la notion d’infovigilance n’est donnée, ni sur le site Web de la GSASA, ni dans le programme de formation postgrade FPH en pharmacie hospitalière, ni dans le formulaire du référentiel qualité pour la pharmacie hospitalière RQPH 2.1. dans lequel l'infovigilance est également mentionnée.

La FPH hôpital a décidé d’appliquer la définition suivante pour la formation postgrade FPH en pharmacie hospitalière se basant sur un article de Jean-Philippe Reymond (Journal Suisse de pharmacie, 8/2003; 291-4):

«activité de vigilance, qui sert à améliorer la qualité de l'information pour permettre l’administration correcte des médicaments et pour contribuer à la prévention des erreurs de médication.

L’infovigilance se concentre sur tous les problèmes concernant l'information contenue dans la notice, dans l'information spécialisée, sur l'emballage primaire ou secondaire ou sur le médicament lui-même. Cette information peut être défectueuse, incomplète ou doit être clarifiée.

Une fois détecté, l'erreur doit être signalée au fabricant et à l'autorité et indiquée sur les plates-formes professionnelles (Forum GSASA product-related risk of error). Pour augmenter la pertinence, le message devrait contenir une proposition d'amélioration. »


FPH pharmacie clinique - formation théorique

La phrase „ au minimum 100 heures académiques de formation structurée reconnues par la FPH Hôpital » nécessite quelques clarifications. Il ne s’agit pas ici des manifestations de formation continue reconnues, mais de cours de formation théorique dispensés de manière structurée. En plus du CAS de Bâle et du CAS de l’EPGL/Grenoble, les formations suivantes sont reconnues pour ces 100 heures de formation structurée.

  • Cercles de qualité pharmaSuisse
  • klinPharmUpdate
  • Clinical pharmacy conference à Vienne
  • MedArt à Bâle

Pour faire reconnaitre d’autres formations structurées, la personne concernée doit faire une demande a priori à la FPH Hôpital. Le but est d’élargir la liste des formations théoriques structurées.


Nouvelle forme de l‘examen écrit de la formation postgrade en pharmacie hospitalière

L’examen écrit sera organisé en deux parties d'une heure chacune. La première partie comprendra désormais des questions à choix multiples. Cette partie de l'examen représente l'examen de la partie non clinique du DAS en pharmacie hospitalière de l'Université de Bâle. La deuxième partie comprendra 4 questions ouvertes. Le point de départ des questions sont des problèmes concrets, se produisant dans la pratique courante. Les deux parties doivent être réussies pour passer l'examen de spécialiste en pharmacie hospitalière. En cas d'échec à l'examen écrit, les deux parties doivent être répétées.

Selon le curriculum parcouru, il n’est pas nécessaire de passer l’intégralité de l’examen:

  • Candidats FPH avec un MAS : doivent faire les deux parties de l’examen écrit ainsi que la partie orale de l'examen avec le cas clinique et la question de hotline. Le travail de diplôme ne doit pas être présenté une deuxième fois.
  • Candidats FPH avec un DAS : doivent faire l’intégralité de l'examen écrit et oral.
  • Candidats FPH ayant obtenu un certificat complémentaire FPH en pharmacie clinique selon le nouveau programme valable dès 07/2016 : doivent faire les deux parties de l’examen écrit, ainsi que la présentation du travail de diplôme (ne doivent pas faire la partie cas clinique et question de hotline).

Le document révisé sur le déroulement de l'examen de spécialiste FPH en pharmacie hospitalière sera publiée en janvier sur le site web.


Inscription à la formation de spécialiste en pharmacie hospitalière et à la formation complémentaire FPH en pharmacie clinique

En tant que société de discipline, la FPH Hôpital est responsable de la qualité des formations postgrades (pharmacie hospitalière et  pharmacie clinique), et donc du bien-être des personnes en formation.

D'autre part, la FPH Hôpital est responsable de la ré-accréditation fédérale de la formation postgrade de pharmacien spécialiste en pharmacie hospitalière et de ce fait de l'assurance qualité de la formation postgrade. Le titre de pharmacien spécialiste en pharmacie hospitalière permet aux titulaires d'obtenir une autorisation de pratique indépendante.

Pour ces raisons, la FPH Hôpital est tenue d'être informée immédiatement du début de la formation postgrade  en pharmacie hospitalière ou en pharmacie clinique. Ce n'est qu'ainsi qu'un contrôle de la qualité est possible.

L'inscription rétroactive à ces deux formations n'est pas prévue dans les programmes de formation postgrade. La FPH Hôpital a toléré une inscription rétroactive dans des cas exceptionnels justifiés et sur demande du formateur.

Ces derniers temps, les demandes d'inscription rétroactive pour les deux formations postgrades  ont été plus nombreuses. Les raisons sont généralement compréhensibles d'un point de vue individuel. Et pourtant, l'équité et l'égalité de traitement doivent s'appliquer à tous les candidats.

C'est pourquoi la FPH Hôpital a décidé qu'à partir du 1.1.2022, plus aucune exception ne sera acceptée pour une inscription rétroactive  à  la formation postgrade de pharmacien spécialiste en pharmacie hospitalière et du certificat de la formation complémentaire FPH en pharmacie clinique.

L'enregistrement du début de la formation postgrade doit être effectué avec un dossier complet auprès du secrétariat de la FPH Hôpital dans un délai d'un mois à compter du début de la formation.

Si, pour des raisons d’organisation interne à l'hôpital , le financement de la formation postgrade n'est pas garanti ou s'il existe d'autres raisons pour lesquelles une inscription officielle n'est pas possible dans un délai d’un mois, il est possible de faire une inscription provisoire.

Les formalités suivantes s’appliquent pour l’inscription provisoire:

  • Le/la candidat/-e peut commencer la formation  en documentant  sa formation régulièrement dans le questionnaire d'évaluation et en respectant toutes les autres exigences du programme de formation.  L'inscription provisoire se fait au moyen du formulaire habituel.
  • L'inscription provisoire doit être justifiée dans une lettre jointe signée par le formateur et la personne en formation. Une date limite est fixée pour l'inscription définitive, au maximum 6 mois après l’inscription provisoire. 
  • L'inscription provisoire devient automatiquement  définitive 6 mois après le début de la formation.
  • La facturation se fait ensuite automatiquement

Travail de diplôme de la formation de pharmacien spécialiste en pharmacie hospitalière sous forme de publication

Il est possible de soumettre une publication en tant que travail de diplôme. Celle-ci doit être accompagnée de l’abstract ainsi que d’un rapport.

Condition importante : La publication n'est acceptée comme travail de diplôme que si elle est acceptée pour publication ou publiée dans un journal peer reviewed. Le candidat doit être premier auteur ou co-premier auteur. Si ça n’est pas le cas, une justification doit être fournie par le formateur.

Le rapport* qui accompagne la publication doit contenir les éléments suivants (*env. 3 à 5 pages) :
a)    Originalité:

  • Justification du choix du thème / contexte
  • Dans quel journal le travail a été publié ou  soumis et accepté ? (voir  condition importante ci-dessus)

b)    Pertinence pharmaceutique et clinique du sujet : impact des résultats sur le quotidien de l'hôpital ou de la pharmacie hospitalière 
c)    Valeur scientifique du travail : discussion / réflexion sur ce qui aurait dû être mieux fait ou autrement, perspectives 
d)    Contribution personnelle du candidat

Ces informations seront ajoutées à l'annexe VI lors de la prochaine révision du programme de formation postgrade.


Travail de diplôme de la formation de pharmacien spécialiste en pharmacie hospitalière sous forme de projet

Suite à la discussion lors de la réunion des formateurs du 8.9.2021, la FPH Hôpital a pris la décision suivante 
Le travail de diplôme peut être rédigé sous forme de projet. Les exigences de l’annexe VI du programme de formation postgrade doivent être respectés. Celles-ci peuvent être appliquées à un projet.
Les critères d’appréciation de l’Annexe VI sont adaptés de la manière suivante : (ajouts en bleu) :

Les six critères suivants sont notés de 1 à 5 points (exigence minimum de 18 points au total) :
1.    Importance de l’aspect pharmaceutique et clinique du travail
2.    Méthodologie / récolte / génération des données (pratique)
3.    Évaluation des données
4.    Valeur scientifique du travail ou valeur pratique pour l’hôpital / la pharmacie hospitalière
5.    Originalité
6.    Impression générale / présentation

Ces informations seront ajoutées à l'annexe VI lors de la prochaine révision du programme de formation postgrade.


Reconnaissance des manifestations de formation continue reconnues par la FPH Officine

En tant que société de discipline, la FPH Hôpital est responsable de la qualité des formations continues reconnues pour la formation de pharmaciens spécialistes en pharmacie hospitalière et la formation complémentaire FPH en pharmacie clinique.

L'objectif de la formation continue est de maintenir un haut niveau de compétence professionnelle des pharmaciens. Lors de l'accomplissement du devoir de formation continue, il convient de tenir compte en particulier des aspects professionnels qui s'orientent vers les objectifs d'apprentissage du programme de formation postgrade FPH en pharmacie hospitalière et du programme de formation complémentaire FPH en pharmacie clinique (cf. Programme de formation continue, chapitre 5).

Comme le catalogue des objectifs de formation de la pharmacie d'officine est différent de celui des objectifs de formation de la pharmacie hospitalière, les offres de formation continue reconnues par la FPH d'officine ne seront plus automatiquement reconnues pour la pharmacie hospitalière à partir du 1.1.2022.

Il est néanmoins toujours possible de suivre des cours de formation continue reconnus par la FPH Officine. Pour qu’ils puissent être comptabilisés comme formation continue en pharmacie hospitalière et/ou en pharmacie clinique, il convient de respecter la procédure suivante :

Titre de pharmacien spécialiste en pharmacie hospitalière

Si la manifestation de formation continue correspond aux domaines de compétences et aux objectifs d'apprentissage de la formation postgrade FPH en pharmacie hospitalière :

  • Chaque pharmacien spécialiste a alors la possibilité de faire reconnaître la formation continue a priori ou a posteriori. Pour ce faire, il convient de se référer aux directives figurant sur le site Internet de la GSASA www.gsasa.ch -> Formation -> Reconnaissance de formation continue (y compris règlement des tarifs publié).

Ou

  • Conformément au programme de formation continue, Annexe II, au maximum 50 points de crédit FPH sur les 200 points de crédit FPH par an peuvent être validés pour d'autres manifestations non reconnues par la FPH Hôpital, mais dont le thème concerne la pharmacie hospitalière. 

Les manifestations de formation continue qui ne correspondent pas aux domaines de compétences et aux objectifs de formation en pharmacie hospitalière ne peuvent pas être prises en compte dans la déclaration de formation continue. 
 

Certificat de formation complémentaire FPH en pharmacie clinique

Si la manifestation de formation continue correspond aux objectifs d’apprentissage de la formation en pharmacie clinique :

  • Chaque pharmacien titulaire du certificat de formation complémentaire FPH en pharmacie clinique a la possibilité de faire reconnaître la formation continue a priori ou a posteriori. Pour ce faire, il convient de se référer aux directives figurant sur le site Internet de la GSASA www.gsasa.ch --> Formation --> Reconnaissance de formation continue (y compris règlement des tarifs publié).

Les manifestations de formation continue qui ne correspondent pas aux objectifs de formation de pharmacie clinique ne peuvent pas être prises en compte dans la déclaration de formation continue.


 

Retour FPH pharmacie clinique                   Retour pharmacie hospitalière